Broderie d'embellissement

Broder un champignon

Quand l’automne pointe le bout de son nez, la rosée matinale recouvre des créatures bien mystérieuses… Même si l’on ne sait pas vraiment quand ils poussent, les champignons nous régalent tant le ventre que les yeux.

Aussi, pour le défi du mois sur ma page Facebook, j’ai proposé de Broder un champignon.

Le modèle de base utilisé était celui proposé par Léa Stansal dans son livre La trousse à couture (pp.106-109).

Après avoir réalisé des modèles simples, il y a quelques années de cela, j’ai opté cette saison pour un modèle plus original.

Le pied du champignon

1) Le montage du pied

Pour broder un champignon, j’ai d’abord commencé à découper la forme du pied.

Astuce : Je vous conseille de garder une base de pied large afin de pouvoir poser plus facilement votre champignon. Si le bas du pied a la même largeur que le haut, votre champignon ne tiendra pas en équilibre.

Comme tissu de base, j’ai choisi un vieux canevas. Une fois mon canevas découpé, j’ai cousu les bords (dos contre dos) avec un point arrière.

Dans un tissu contrastant, j’ai ensuite découpé un cercle qui servira de base à mon pied, puis je l’ai cousu (dos contre dos) avec un point arrière.

Vient ensuite une opération plus minutieuse : le retournement.

Mon champignon n’étant pas très large, ce moment a été très délicat. Je me suis servie d’un stylo (capuchon fermé) pour pousser le bas de mon champignon vers la sortie. Le canevas étant assez rigide, certains points de couture peuvent lâcher.

Note : Vous ne rencontrerez pas ce dernier problème si vous avez opté pour une couture machine.

Avant de passer à l’étape du rembourrage, j’ajoute un cercle de molleton rigide, type Jeffitex, que j’insère au fond du champignon. Ce molleton conférera une base rigide au champignon et lui donnera une meilleure stabilité.

Le rembourrage peut commencer. J’utilise de la ouate anti-allergène que j’enfonce modéremment. Si on économise la ouate, le pied n’est pas assez dodu, si on en met trop, la ouate sera trop dense et la broderie sera rendue difficile. Voilà, maintenant, notre pied enfin prêt et vous allez pouvoir broder un champignon !

2) La broderie d’embellissement

Ce n’est qu’une fois mon pied totalement prêt que je débute la broderie d’embellissement.

Vous vous demandez peut-être pourquoi ne pas broder un champignon sur le tissu à plat, posé sur de la toile à beurre (comme on le fait d’ordinaire) ?

Tout simplement parce qu’un tissu déjà brodé peut s’abîmer lors du retournement. On risquerait alors d’abîmer la broderie, d’arracher des points.

De plus, la ouate à l’intérieur du pied permet d’ “ancrer” la broderie.

Pour débuter ou arrêter un fil, il suffit de le “noyer” dans la ouate (dans un sens, puis dans un autre) ou de le cacher derrière des points de broderie en volume, ou encore dans la couture (si elle est faite main !).

En ce qui concerne les matières à utiliser, je vous conseille de choisir quatre ou cinq fils fantaisie et de vous laisser porter par l’inspiration.

 

* Votre tissu est uni ?

Pourquoi ne pas ajouter un peu de feutrine au bas du pied pour figurer la mousse ? C’est ce que Léa proposait dans son ouvrage.

Vous pouvez également ajouter des applications sur votre pied (des petites fleurs brodées ou en crochet, des perles et des sequins, de la gaze teinte, etc.)

 

*Votre tissu présente un motif ?

Laissez-vous guider, inspirer par celui-ci. Pourquoi ne pas rebroder une fleur et ajouter quelques feuilles par-ci par-là ? L’idée est d’apporter quelques matières grâce aux fils fantaisie.

N’oubliez jamais que la broderie d’embellissement n’a de limite que notre imagination !

Le chapeau du champignon

Pour confectionner le chapeau, j’ai découpé un cercle dans une vieille polaire et j’ai utilisé un tissu beige, à froncer.

 

Une fois la couture faite (dos à dos), j’ai rembourré un peu le chapeau afin de pouvoir le creuser à certains endroits.

J’ai ensuite inséré le pied et cousu le tissu froncé afin de représenter les lamelles des champignons.

Enfin, j’ai ajouté quelques perles sur le toit du chapeau !

 

Voilà mon champignon brodé !

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires