Broderie d'embellissement

Que puis-je broder ?

Cette fois-ci, c’est décidé ! Vous vous lancez dans la broderie d’embellissement ! Une fois votre décision prise, apparaît rapidement un premier écueil : que vais-je broder ?

Broder tout textile :

Sachez déjà que tout textile peut être brodé. De la paire de chaussettes en laine à votre t-shirt préféré taché, en passant par votre sac fétiche (mais troué), jusqu’à votre paire de baskets.

Vous pouvez broder une pochette, une trousse ou encore un sac, etc. Les possibilités sont infinies !

Si tout textile peut donc devenir un support à broder, je ne vous conseille toutefois pas, pour commencer, de broder sur des matières extensibles (comme le jersey), des tissus viscoses ou des trames trop serrées (chaussures en toile, par exemple).

Mais, rassurez-vous, très vite vous allez vous découvrir des talents insoupçonnés d’embellisseuse du quotidien et aucune matière ne vous résistera !

Débuter en brodant un tissu imprimé :

Dans la broderie d’embellissement, il est fréquent de débuter en brodant sur un tissu avec un motif déjà imprimé. Mais quel est l’intérêt d’un tel exercice ?

Ce travail permet non seulement d’éviter de devoir reporter le dessin de votre broderie sur un tissu (ce qui nécessite parfois des techniques particulières, nous y reviendrons longuement dans un autre article), mais donne aussi et surtout une impulsion créative.

D’autant plus que vous vous apercevrez que la broderie envahit très vite le support environnant…

Vous avez un morceau de tissu que vous aimez, dont vous souhaiteriez garder un souvenir ? N’hésitez pas à en prélever une partie et à la poser sur une de vos vestes, par exemple. Ajoutez-y une belle broderie et vous aurez un vêtement personnalisé !

 

Broder tout textile : oui, mais des précautions sont à prendre !

Si tout textile se brode, il suffit de trouver un support adéquat au tissu que vous avez choisi. Cependant, il vous faudra aussi trouver l’aiguille adaptée au fil et à la qualité du tissu à traverser.

Nous aborderons en détails ces aspects plus techniques dans un prochain article consacré au matériel nécessaire ou utile en broderie d’embellissement.

Mais sachez déjà qu’en broderie créative, deux supports s’avèrent indispensables : le cercle à broder mais aussi et surtout : la toile à beurre, empesée. Une troisième possibilité consiste à stabiliser votre tissu en utilisant des matières qui permettent d’entoiler votre support. Ainsi, vous pouvez utiliser un entoilage double face et thermocollant que l’on appelle le vliesofix.

 

Pourquoi ne pas commencer par quelques objets pratiques, tels un pique-aiguilles ou un range-aiguilles, par exemple ?

Si vous n’avez pas de matières à broder, ni de tissu, ni d’inspiration, vous pouvez toujours vous rabattre sur des kits. Vous trouverez sûrement votre bonheur !

 

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre modèle de broderie ou de vous lancer dans l’aventure, tout simplement !

 

6 Commentaires

  1. Bonjour Peggy,
    Contente que tu t’orientes vers la broderie de Léa, ça te va bien et tu vas te régaler …
    je vais te suivre et suis preneuse pour tous les conseils que tu commences à nous donner !
    je te souhaite beaucoup de plaisir, de créativité et d’émotion aussi !
    Enfin un peu de Léa Stansal arrive dans l’extrême ouest…

    • Merci Monika! L’univers de Léa me guide depuis quelques années maintenant et m’inspire au quotidien, j’espère qu’il sera aussi inspirant pour vous, mes lecteurs et suiveurs !

  2. J’utilise le solufix lorsque j’ai une matière un peu délicate à broder, je ne connaissais pas le vliesofix. Je testerais ça un jour. Merci pour ces précieux conseils.

    • Merci pour cette information. Il s’agit effectivement d’une autre variété de vlieseline 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires