Broderie d'embellissementBroder des coquelicots (défi inversé)

Broder des coquelicots dans un pré, tel était le thème du défi inversé de cette semaine.

Vous connaissiez déjà mes défis facebook, aujourd’hui je vais vous présenter nos “Défis inversés”… Mais qu’est-ce donc ?

Depuis le début du confinement, j’ai senti et ressenti l’envie et le besoin de broder pour s’évader. Aussi, sur mon groupe facebook Fils et Fantaisies, en plus de mon défi bimensuel, j’ai donné la possibilité aux membres de proposer un thème qui serait travaillé durant la semaine.

Ainsi, tous les lundis en fin de matinée, nous découvrons le résultat du tirage au sort parmi les propositions postées durant le week-end précédent.

A l’issue de la première semaine, le thème du défi inversé n°1 retenu était : “Broder un oiseau sur une branche de sakura”.

Durant la semaine, je poste quelques photos en dévoilant les principales étapes de mon travail. Enfin, en début de week-end, je livre la photo de la broderie achevée.

Voici donc mon oiseau sur sa branche…

Défi facebook broder un oiseau

Pour la semaine écoulée, le thème du défi inversé n°2 (tiré au sort) était “Broder des coquelicots dans un pré”.

Hum, hum… Ceux qui me connaissent savent mon peu d’intérêt pour la couleur rouge : la semaine s’annonçait déjà difficile 🙂

Après avoir choisi mon tissu de fond, un tissu uni (un coton Oakshott, Sévilla de la marque Stoff) de couleur bleu ciel, je l’ai doublé d’une toile à beurre empesée et placé sur mon cercle à broder. Surprenant, non ? Ainsi, j’obtiens un tissu tendu au maximum qui supporte bien un travail de broderie dense.

Puis, j’ai vaguement tracé deux lignes repères pour placer ma broderie. Cela m’a permis de délimiter l’arrière plan, le second plan et le premier plan. Je n’ai fait aucun autre tracé pour que ce soit mon aiguillée qui dessine.

L’arrière plan : le ciel et les montagnes

Pour apporter une zone de repos au regard, je voulais un espace reposant et peu travaillé. Je n’ai donc brodé que deux petits nuages, en points lancés, avec le fil fantaisie Ecume, qui apporte une légèreté aux broderies.

Pour les montagnes, j’ai choisi d’utiliser ma peinture et mes feutres / marqueurs pour les dessiner, voire les esquisser. Cela m’a permis d’avoir une zone bien plate, donnant vraiment une impression d’éloignement.

Le second plan : le sous-bois

Puis, vient une zone de broderie, très dense et travaillée.

Mise en place du décor : broder un sous-bois

Pour commencer, j’ai posé quelques sapins (certains étant plus éloignés que le sapin central), pour donner une impression de profondeur.

Ensuite, j’ai brodé une série d’arbres touffus , en jouant avec différentes nuances et des dégradés de vert. J’ai ensuite travaillé une barrière végétale en mélangeant plusieurs couleurs et plusieurs matières.

Enfin, j’ai travaillé une barrière afin de varier les différentes hauteurs de cette zone.

Le premier plan : le pré

Dans un premier temps, j’ai repris mes couleurs pour verdir cette grande étendue en jouant sur des zones tantôt vertes, tantôt de couleur vert / jaune. Puis, j’ai appliqué deux morceaux de tulle teint pour apporter un peu de variété et obtenir un relief assez plat.

Broder des coquelicots dans un pré : la préparation du pré : apport de couleurs et de texture.

Et c’est là que les choses se compliquent : il me faut passer au rouge !

Pour broder mes coquelicots, j’ai utilisé plusieurs techniques (5 différentes) et deux matières distinctes. Le fil fantaisie Brillantine tout d’abord pour les coquelicots du fond. Puis des morceaux d’organza (de deux couleurs différentes) en reprenant un peu la technique évoquée dans le livre Fleurs textiles embellies de Katrina Witten, aux Editions de Saxe mais adaptée à ma sauce.

J’ai également agrémenté ma composition de quelques boutons d’or et de quelques marguerites…

Enfin, un peu de verdure vient achever cette scène campagnarde et clore ce défi inversé n°2.

Défi inversé groupe facebook Fils et Fantaisies

Peut-être vous laisserez-vous tenter par la broderie d’embellissement et par le défi inversé n°3 ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires