Broderie d'embellissementLes sources d'Inspiration

Broder l’automne – Broder des arbres ajourés

Il y a quelques années de cela, en me promenant sur Internet, j’ai découvert le fabuleux travail de Francine Leclercq. Ses arbres ajourés et en volume ont alors littéralement enflammé mon imagination. J’ai donc essayé de trouver, par moi-même, la technique permettant de façonner ces arbres.

De par mes recherches, il semblerait que la technique soit originaire d’Angleterre (information à vérifier) mais, pour le moment, je n’ai pas encore réussi à en retrouver le point de départ.
Mes essais n’étaient pas concluants à mes yeux. Il faut dire qu’alors, je n’avais pas encore grand choix dans mes tissus. Aujourd’hui, ma collection s’est bien étendue…

Aussi, armée d’une toile plus classique, il m’a été beaucoup plus facile de créer un volume intéressant et plus harmonieux. Mais, là encore, il ne s’agit que d’un premier essai, il en faudra encore beaucoup d’autres pour découvrir toutes les possibilités de cette technique.

J’ai donc commencé par créer ma forêt en façonnant les troncs d’arbre. Par respect pour le travail de Francine Leclercq, vous ne trouverez pas d’explication technique, ici…Quand bien même, je ne suis pas certaine que sa technique fonctionne comme cela… Pour cela,je vous invite à suivre un de ses stages ou à acquérir un kit.

Ensuite, j’ai choisi d’ajouter de la gaze teinte par Léa pour figurer le feuillage des arbres mais aussi le sous-bois. Avec du fil de laine (Lana Aurifil), j’ai ajouté des branchages en utilisant le point d’épine.

C’est à cette étape qu’entrent véritablement en jeu la broderie d’embellissement et mes fils fantaisie. Le fil papier (que vous pouvez trouver chez Léa sous le nom de “Chiffon” en petite largeur et Dahlia en grosse largeur) est idoine pour travailler les feuilles des arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires