Broderie d'embellissement

Broder une lettre en volume (2).

Les lettres en volume sont non seulement faciles et rapides à réaliser mais également du plus bel effet. Que ce soit en mise en scène ou en cadeau personnalisé, ces lettres créatives apporteront du volume et de l’originalité à vos créations !
Pour les indications techniques, je vous invite à lire mon premier article sur le sujet ici ou encore à consulter l’ouvrage de Léa Stansal. En effet, la procédure de réalisation est presque la même pour toutes les lettres.

Aussi, dans cet article, je vous parlerai surtout de mon choix de thème.

Pour cette série de lettres en volume, j’ai décidé de créer des lettres thématiques en lien avec l’initiale de la lettre. Ainsi, pour ma lettre “L”, j’ai pris comme fil directeur le Loup (et le Petit Chaperon Rouge).

Pour mes lettres “F”, je voulais que chacune ait une identité propre et bien distincte.

La première a donc été dédiée aux Fonds marins. Ces derniers font en effet partie intégrante de ma vie bretonne et me ravissent à chaque sortie sous-marine.

Broder une lettre en volume : la lettre "F"

La richesse des Fonds marins se prête particulièrement à l’exercice de broderie d’embellissement. Les couleurs, le volume et la diversité des paysages sous-marins font particulièrement écho à ceux des Fils Fantaisie. Les perles de rocaille apportent une brillance et un côté précieux. Il est impossible de ne pas penser aux trésors sous-marins lors d’une sortie aquatique !

La seconde, quant à elle, a pour thème principal les Fleurs. Je ne vous cache pas que le fait de ne plus profiter de l’extraordinaire jardin de ma maman me désole un peu… Fleurs et Feuilles…mon thème était donc tout trouvé.

Dans un premier temps, je réalise donc le feuillage sur mon support (avant de monter la lettre).

Pour cela, je dessine grossièrement mon branchage que je brode ensuite au point de tige avec un fil Lana Aurifil.

Dans un deuxième temps, j’ajoute aussi des petites feuilles (ici, un fil papier dégradé brodé au point de feuille). Enfin, je surjette le branchage principal avec un fil fin bicolore.

Une fois ma trame terminée, je monte le corps de ma lettre. Je fais de même avec les deux branches de la lettre “F”.

Enfin, j’ajoute mes fleurs. Cela contribue également à renforcer le volume déjà apporté par celui de la lettre elle-même.

Vous l’aurez peut-être compris… une fois que l’on commence à broder une lettre en volume, il devient alors vraiment difficile de s’arrêter. Les idées Fusent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires