Broderie d'embellissement

Le défi proposé sur le groupe facebook “Broder une maison de Noël” m’a donné envie de broder une maison hivernale. Cela ma également permis d’avancer dans la construction d’un village de Noël. J’envisage, en effet, de fabriquer plusieurs maisons, boîtes et décorations dans des couleurs proches, sur le thème de l’hiver.

Cette année, Léa a proposé une nouvelle version de l’ours Robert. Ma collection pouvait donc s’agrandir… j’allais broder une boîte hivernale avec un ours !

L’ours Robert sur la banquise

Le montage de la boîte

de Avec ce kit, nous avons affaire à un vrai montage de type “boîte”. Aucune difficulté technique n’est donc à prévoir. En effet, nous allons “emballer” chaque carré de molleton rigide (Jeffitex) dans un morceau de tissu. Pour quatre d’entre eux, j’ai ajouté du molleton gonflant afin d’obtenir davantage de relief au moment où le motif du tissu sera brodé. Les branchages imprimés sont une occasion parfaite pour broder des arbres au point de tige (avec un fil de laine noir, ici du Lana Aurifil) et ce, avant le montage final de la boîte. Cependant, la photo ne permet pas de voir que j’ai modifié la taille de la boîte proposée. En effet, cette dernière est agrandie d’un cm.

Dans ma collection de figurines, j’avais deux ours polaires absolument craquants. L’ours Robert s’est donc vu remisé dans les reliquats. Je ne suis pas certaine qu’il y restera bien longtemps… D’ailleurs, j’ai déjà une petite idée…

Il s’agit donc d’un montage classique, en cube. Seule une face (le couvercle) n’est fixée que sur un côté pour permettre l’ouverture.

Pour apporter ma touche personnelle, j’ai également choisi d’insérer une vieille dentelle dans des coloris beige sur deux des côtés de la boîte.

La broderie d’embellissement

Une fois votre boîte montée, vous allez enfin pouvoir broder une boîte hivernale. Pour cela, commencez par placer votre Tarlatane à l’intérieur de la boîte faites-la déborder sur le couvercle. Ceci permettra non seulement de camoufler d’éventuels points brodés (l’arrière) mais aussi de fixer plus facilement votre ours. De plus, cette matière, un peu rigide, apporte un relief intéressant, figurant les blocs de glace de la banquise.

Nous allons pouvoir passer à l’étape de la broderie d’embellissement !

Dans un premier temps, nous allons nous intéresser au perlage.

Le perlage

Avec un fil de laine assorti (ici toujours le Lana Aurifil noir), nous allons fixer les perles d’un assortiment (blanc mat, brillant, sablé, transparent, lustré, perles de rocaille comme gouttes, etc.) par paquet (de 2 à 5 perles). Faites bien attention aux coins et n’hésitez pas à y placer davantage de perles. Le perlage du couvercle est tout particulièrement à soigner. Vous y placerez différentes perles facettées et plus en hauteur (pour représenter des stalagmites de glace).

Note : N’oubliez pas qu’il s’agit de broder les perles et non de les poser. Aussi votre fil doit “remplir” généreusement le trou de votre perle. N’hésitez pas à passer à plusieurs reprises dans le trou. La difficulté consiste à trouver une aiguille qui accepte le fil de laine mais qui passe aussi dans le trou des petites perles de rocaille…

Le  branchage

Dans votre kit, vous trouverez également un branchage à habiller de fils fantaisie. Le principe est le même que celui utilisé pour les fagots (exemples d’utilisation ici ou ). Nous commencerons donc par entourer le fil de laine marron (type alpaga) mais de manière irrégulière (en faisant plusieurs tours à certains endroits et en évidant d’autres portions).

Note : Si vous enroulez votre laine de manière régulière, votre branchage perdra de son élégance.

Par endroits, j’ai ajouté des perles pour apporter quelques reflets et un peu de brillance. 


Enfin, utilisez l’assortiment de fils fantaisie blancs pour l’enrouler sur quelques parties de votre branchage. Puis, fixez ce dernier autour de votre boîte.

Vous avez brillamment réussi à broder une boîte hivernale. Je suis même certaine que l’envie d’en réaliser d’autres vous démange déjà…

Bonne broderie !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires