Broderie d'embellissementBroder une orchidée oubroder une broche

Broder une orchidée… Prologue d’une broderie.

Comme vous le savez, j’ai décidé de consacrer une année à l’enseignement d’une technique mensuelle pour apprendre à broder une fleur en volume.

Tester les fils fantaisie

C’est l’occasion pour moi de tester et de broder des fleurs variées tout en essayant des nouveaux fils fantaisie. C’est une étape particulièrement créative mais il faut vérifier au préalable la résistance du fil, ses réactions, la possibilité ou non de le teinter, les points de broderie qui le mettent en valeur, etc.

Aussi, pour chaque fil que je souhaite travailler, je prépare une “étude de points”. Ainsi, je teste les points de broderie classique et de broderie d’embellissement afin de voir si le fil casse, s’abîme, perd de sa largeur ou tout simplement s’il est, ou non, sublimé.

Pour voir mes études de points, je vous invite à cliquer sur les fils mis en vente sur la boutique, comme par exemple ici. Ainsi, chaque type de fil y a son étude mise en photo. Vous y trouverez de haut en bas et de gauche à droite : le point lancé, le point de feuille, le point de nœud (de 1 à 3 tours – 3 étant le point du haut), le point de bouclette, le point de poste, le point de tige, le point avant. Puis, une rose araignée, une feuille au point de feuille, une ligne de points de bouclette et parfois une ligne de fronce. Puis, un peu plus bas, je brode une fleur ou une mise en scène avec le fil fantaisie concerné.

Vous le remarquerez sans doute, il s’agit souvent de fleurs… La broderie d’embellissement se prête particulièrement à la mise en valeur des fleurs…

Etude de points fil Grand Soir

Du fil à l’idée

Lorsque j’ai reçu ce nouveau fil, je n’ai pu m’empêcher de le tester très vite. Sa capacité exceptionnelle à s’étirer m’a donné l’idée de tirer parti de sa particularité. J’allais broder une orchidée. Non seulement cette fleur somptueuse est peu présente en broderie d’embellissement mais elle offre aussi de nombreuses déclinaisons. Sa richesse de variétés et de couleurs permet de broder cette fleur, sans se lasser, presque à l’infini.

J’ai alors littéralement façonné mon ruban de manière à former les différents pétales de cette fleur magistrale. Auparavant, j’ai étudié les différentes parties de l’orchidée dans un livre dont il faudra que je vous parle très bientôt…

Puis, comme je n’étais pas satisfaite de sa teinte (qui ne rendait pas hommage aux véritables orchidées), j’ai décidé d’y apporter ma touche personnelle… J’ai sorti mes feutres-pinceaux et j’y ai ajouté des couleurs.

En effet, à l’origine, le fil est de même couleur que ma fleur de magnolia !

De fil en aiguille, j’ai alors décidé de créer une série de broches consacrées aux fleurs.

Pour agrémenter et unifier cette collection, j’ai ajouté de délicates dentelles et apposé quelques perles de-ci de-là. Certaines dentelles sont des essais de teinture maison… Et quant on tombe dans le chaudron, la maison ressemble à ça…

Enfin, pour le cœur de mon orchidée, j’ai ajouté deux petites perles de rocaille jaunes.

Belle broderie d’embellissement à tous et à toutes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires